Content first, pour une stratégie éditoriale

12.06.11 / écriture web / bertrand keller

Vous avez abordé les principes du responsive design, dans lesquels les contenus s’adaptent aux largeurs d’écran des périphériques. Sachez que pour engager de manière durable cette démarche, il est nécessaire de penser aussi au contenu et probablement d’y penser d’abord.

Le paradoxe de la réalisation de sites

En effet, la longue expérience montre un étrange paradoxe qui est que malgré la méticuleuse attention portée à la réalisation, il arrive parfois que le résultat ne soit pas à la hauteur des espérances. On prévoit de belles pages avec visuels et niveau de titre et au final, le rédacteur laisse trois pauvres lignes avec du style en ligne.

La technique ne répond pas à toutes les demandes et situation, il est nécessaire d’établir une stratégie, et dans notre cas une stratégie éditoriale.

Les besoins des intervenants

Le chef de projet : Comment s’y prend-t-on ?

Le développeur : J’attends le graphisme

Le concepteur : J’attends le contenu

Le rédacteur : J’attends la gestion de projet

Attitude aberrante de chacun des protagonistes ? Pas tellement si aucune stratégie n’a été élaborée. Le développeur (back) a besoin de la structure de la base pour commencer, le concepteur (front) a besoin de la structure de la page et le rédacteur a besoin de la liste des contenus disponible sur le site.

Tout ce beau monde a donc besoin des mêmes éléments pour démarrer :

  1. La liste de types de contenus
  2. La liste des contenus

Définition de la stratégie éditoriale

Si on place le besoin de mettre en valeur les contenus du site de la meilleure manière ; il convient de les placer au centre de la conception. Voire même commencer par la phase de définition de l’ensemble des contenus du site.

Dans le déroulement d’un projet, tout devrait débuter par l’organisation des contenus et de la stratégie éditoriale. Travail attribué généralement à ce qu’on nomme un architecte de l’information et un directeur de rédaction web. Ces noms majestueux montrent la valeur importante de cette phase de définition.

Un projet peut donc se découper comme suit :

  1. Définition de l’organisation des contenus et de la stratégie éditoriale
  2. Définition de l’organisation de l’information (wireframe)
  3. Définition de la navigation (arborescence)

Chacune des phases étant cadrées par les objectifs généraux du site en terme d’audience, de qualité, de coûts…(une phase 0 de prérequis)

Conclusion

Un projet web (itération plus précisément) peut se découper en 3 phases distinctes : la définition, la conception et la réalisation (+ test). Une phase ne peut pas commencer sans que la précédente soit finie ; sinon le projet patauge et les intervenants ne savent pas dans quelle direction aller.

La réussite d’un projet tiendra à une phase de définition complétée ; phase comprenant la définition de la stratégie éditoriale.

Le principe de content first évoque cette structuration de projet nécessaire aux problématiques de la compatibilité multi-supports.

Article inspiré par Content Strategy Within The Design Process.


Tags : , ,

Navigation Temporelle

Ajouter un commentaire


XHTML : Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


© Copyright 2009 bertrandkeller . Merci pour la visite