Bernard a dit...

Principe marketing ou vraie ambition politique? Bernard stiegler se "permet", il représente un tout, une évidence qui peut. Tel notre père à tous, il laisse trainer sur un site internet une note informant de la sortie de ses derniers livres à propos de l'Europe, dédicacés à ses propres enfants.

Ars industrialis, vitrine des desseins de ce philosophe résolu, a-t-elle autres fonctions que la constitution d'un groupe politique à l'échelle européenne?

En effet, pour Bernard, le grand enjeu européen sera la mise en place d'une politique industrielle de l'esprit.

Il nous en parle dans "constituer l'Europe" en deux volumes, comme la seule alternative à l'avenir de Notre civilisation. Ces ouvrages se composent de réflexions personnelles mais surtout d'interviews de magazines tendances comme pour nous confirmer, ce qui n'est pas tout-à-fait faux, qu'il a réponse à tout.

Cette sortie se conjugue avec son transfert de l'ircam au centre Georges Pompidou future base de son action pour l'avènement d'une société cosmopolite (?).