La perfection au masculin

Heureusement le réseau eDonkey tient encore. Que les utilisateurs d'eMule se rassurent leur possibilité de télécharger n'est pas trop affectée. Pourtant l'arrestation de l'administrateur du serveur Razorback intervient dans une période déjà trouble qui profite à une association qui se permet bien des libertés.

Que le gouvernement français occupe le devant de la scène médiatique avec ses déboires technologiques, pour que nos amis américains interviennent sur notre territoire pour faire respecter un droit qui ne concerne, aux dires de nos spécialistes, qu'eux. Leur exaction ne générant que de faibles remous, ils entament sans soucis la deuxième phase de leur plan en attaquant les newgroups ainsi que les moteurs de recherche. L'enjeu est bien entendu de ne pas nuire à la rémunération des artistes et bien sûr de soutenir la création, les scénarii originaux et les films novateurs.

Complice, le gouvernement belge a déjà fait passé sa loi favorisant les industriels de la musique ; son intervention ne visait certainement pas le serveur Razorback directement, puisque le réseau tient et ne disparaîtra pas, mais bel et bien cet anonyme homme en noir. Son site internet (et oui) et son influence dans le monde de la piraterie organisée en ont fait une cible toute choisie.

Pour l'éradication des hors-la-loi, ne pas s'inquiéter, la Motion Picture Association a déjà tout prévu.