Passeur de web, passeur de sens ?

Anthony Poncier évoque une discussion qui l'a eu avec Bertrand Duperrin à la suite au 6ème Yulbiz dans Passeur de web, passeur de sens ?

Même si désormais, les outils collaboratifs permettant le partage et la capitalisation d'informations sont bien identifiés, il est nécessaire de développer la culture de leur utilisation. Le passeur de web, dans le domaine du management, a pour rôle de diffuser et de faire connaître les usages de ces outils dans le cadre d'un besoin déterminé.

Ce que je reconnais dans cette article c'est la prise de conscience du travail effectué par les blogueurs de très grande qualité qui animent le web francophone pour le passage à l'entreprise 2.0. Pour suivre d'assez près leurs écrits, je dois dire que je suis personnellement admiratif face à la manière dont ils sont capables d'évoquer le sujet.

Des personnes comme Bertrand Duperrin, Xavier Aucompte, Claude Malaison sont effectivement de vrais évangélisateurs du web social ; ils sont d'ailleurs présent sur ce billet de Fred Cavazza : Compte-rendu Webcom Montréal 2008 (suite et fin). La pertinence de leurs analyses permettent de penser l'organisation d'une équipe à l'arrivée de la génération Y sur le marché ; de motiver les employés désireux de mettre en place les processus adaptés à la société de la connaissance qui pointe son nez.

J'espère vous inciter à suivre les publications de ces professionnels de l'entreprise et jouer, moi aussi, mon rôle de passeur.