Comparer et choisir son CMS : la popularité

Pour bien choisir un CMS, il est important de bien se renseigner et surtout de ne pas faire passer une étape avant une autre.

La première étape consiste à lire mon billet : Comparer et choisir son CMS open source ; la lecture des documents pointés vous permettra de déterminer les spécificités auxquelles votre CMS doit répondre en fonction de vos compétences et de vos perspectives d'évolution en terme d'édition électronique.

Après ceci, et seulement après, vous pourrez lire des articles comme celui écrit par Maxime Topolov : Popularité de Drupal, Joomla, Typo3, SPIP, osCommerce & Magento. Son intervention tente de comparer le succès des différents CMS du marché en fonction de leurs popularités à partir de l'outil Google Trends.
Maxime a osé jeter un "pavé dans la mare" en comparant Drupal à ses concurrents sur leurs seules popularités. Effectivement, on pourra lui rétorquer que la popularité ne justifie pas la qualité (d'où la nécessité de passer par la première étape), que son message est basé sur des critères trop peu révélateurs, que l'imposture est quand même facile à déceler quand aucun des graphiques n'est basé sur la même période, ni sur la même échelle. Qu'un simple recherche sur Google Trend montre que Joomla devance ces deux compères et de loin ; quel que soit la zone géographique (donc que Drupal n'écrase pas les autres CMS) .

popularite de typo3 drupal joomla

Pourtant il serait plus constructif d'analyser plus en profondeur la valeur de ces chiffres plutôt que nourrir une confrontation inutile. On se limitera cette fois-ci à Drupal et TYPO3 (en mettant joomla en hors catégorie).

Tout d'abord, si Drupal est plus populaire que TYPO3, c'est bien qu'on parle plus de Drupal que de TYPO3. Cela peut paraître comme une évidence étant donnés les critères, seulement la popularité ne se justifie pas, encore une fois, toujours sur la qualité. Si on regarde d'autres classements de Google Trend, comme le tableau ci-dessous, qui compare la popularité de TYPO3 et Drupal par zones géographiques, l'analyse peut être affinée.

popularite de typo3 drupal par pays

L'association TYPO3 n'a pas su faire parler d'elle en dehors d'une zone géographique comportant l'Allemagne, l'Autriche, la Suisse, le Danemark, les Pays-bas, la France... Ce CMS, à la communauté germanophone, souffre d'un déficit d'image à l'étranger (vous le comprenez comme vous voulez) dont les raisons sont à déterminer au plus vite afin d'inverser la tendance.

Ensuite, comme le fait remarquer Maxime dans son commentaire sur Joomal, Drupal est mieux adapté au web social que ses concurrents ; TYPO3 ne dispose pas de fonctionnalités (ou plugins) bien spécifiques, rapides à installer, permettant de créer un site correspondant aux besoins nouveaux des internautes (tagging, linking, RSS...). Est-ce qu'il ne faudrait pas réfléchir à des versions ou installation de versions de TYPO3 light, web 2.0, social web... ?

Merci à Maxime de s'être investi en présentant un sujet de conversation très intéressant pour l'université Francophone TYPO3 qui commence ce lundi. Les participants pourront discuter des moyens à mettre en oeuvre pour mieux faire connaître TYPO3, ainsi que des orientations à prendre pour une meilleure adaption au web social.

Suivez la conférence sur Twitter : http://twitter.com/t3uni08.