Nouveau site de la SACD sur TYPO3

Je vous laisse seuls juges de ce billet écrit sur le blog bluetouff : Nouveau site de la SACD sur Typo3, une oeuvre de l’esprit open source qu’elle ne reconnait pas. Son auteur a une aversion prononcée pour Microsoft, la SACEM, l’AFDEL, la SACD, la SCPP, le Ministère de la Culture dont l’ingérence risque de transformer l’internet français en sous minitel… et toutes les entités qui souhaitent le bridage du net, le filtrage des réseaux et la fin de l’architecture ouverte de l’Internet.

Je rappelle que TYPO3, au même titre que d'autres CMS ou moteurs de blogs (mais pas tous), est totalement libre ; l'association est financée par du mécénat et du sponsoring. Le rédacteur de bluetouff ne pouvait donc pas manquer l'occasion d'épingler la mise en ligne du nouveau site de la SACD qui est, justement, propulsé par le CMS TYPO3.

Le slogan de TYPO3 est "Inspiring people to share" (en traduction littérale : "inspirer les gens à partager"). Les développeurs de ce CMS ne touchent pas d'argent pour l'utilisation de leur création. La SACD combat (d'une certaine façon) le monde du libre et pourtant profite de son modèle économique.

La SACD serait-elle prise à son propre jeu ? Ce cas pratique note l'ambiguïté des discours de ces institutions. Leur rôle serait de promouvoir un nouveau modèle économique pour la création numérique alors qu'elles semblent plutôt essayer de faire perdurer l'actuel.

Voir Tim O'Reilly : l'innovation sur Internet nécessite un web ouvert (libre).