Les réductions des sites de vente privée épinglées par la DGCCRF

La communication des sites de vente privée va devoir s'améliorer

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) s'attaque au problème des réductions affichées sur les sites de ventes privées.
Selon la DGCCRF, ces sites de ventes privées induiraient les internautes en erreur en n'affichant pas des prix de référence valables à côté des prix réduits proposés par ces plates-formes. Sur les 45 sites spécialistes des ventes privées contrôlés par l'organisme au premier semestre, "deux seulement ont été en mesure de prouver l'existence d'un prix de référence", a précisé la DGCCRF. Le prix de référence est le prix généralement constaté pour un même produit dans différents points de ventes.

Le prix de référence permet ainsi au consommateur de se faire une idée plus précise des rabais effectués par un commerçant. "S'ils ne peuvent justifier d'un prix de référence effectivement pratiqué, les sites de ventes privées ne doivent pas annoncer de rabais et doivent se limiter à une communication commerciale sur des prix bas", estime la DGCCRF.

Il est donc plus que jamais recommandé de ne pas se fier aux prix public annoncés sur les sites et de faire un minimum de recherche sur internet avant de craquer pour un produit.

Les sites de vente privée devront indiquer, sur leur fiche produit, un prix magasin constaté avec une année correspondante.

Lire :