IKS, des solutions pour le web sémantique

Beaucoup de contenus sont aujourd'hui édités par le moyen de wikis, blogs ou autres CMS. Néanmoins, ce contenu n'est pas toujours édité de manière idéale pour être conforme aux nécessités du web sémantique.

Le projet de recherche de l'UE IKS veut mettre au point, sur quatre années, une structure d'organisation des données (du repository jusqu'à l'interface utilisateur) permettant de prendre en compte les notions de sémantique.

iks project logo

Le mois dernier à Salzburg, 20 personnalités des communautés CMS se sont réunies pour un atelier de deux jours pour évoquer le future des CMS. Bertrand Delacrétaz faisait partie de ces personnes ; il relate ces conversations dans un billet : Back from a great IKS project meeting.

On parle d'un moteur de recherche sur les microformats et les RDFa pour tester la capacité des CMS à intégrer des données sémantisées. On parle, aussi, d'un éditeur de text pour millionnaire (super rich semantic editor) avec la possibilité d'intégrer des personnes ou des organisations. On parle, enfin, d'une liste de cas utilisateurs pour comprendre les problématiques profondes du projet.

Je vous conseille de suivre les activités de la fondation Apache avec les projets Jackrabbit, Sling ou encore Chemistry.

Apache Chemistry ambitionne de devenir "l’implémentation open source de référence" (rien moins) pour le standard CMIS et s’adresse aux éditeurs du monde de l’ECM

Le standard CMIS permet, par le biais d’API basées sur des standards, d’accéder aux documents contenus dans différents référentiels documentaires.