Drupal, ça sent pas bon par Mariya Lysenkova

Que pense Mariya Lysenkova du CMS Drupal ? Apparemment ce CMS ne convient pas à cette développeuse Ruby, en voici les raisons.

Drupal stocke tout en base de données

Les gabarits stockés en base de données ne peuvent pas rentrer dans un processus de versionning pour un travail collaboratif entre développeurs. Pour un site à haut trafic, les logs pourrissent les performances en surchargeant la base avec des gigas de données. Les backup deviennent long et fastidieux, un sysadmin peut commettre des erreurs en consultant les logs

Drupal est compliqué et long à maîtriser

L'utilisabilité est mauvaise en raison de navigations désastreuses. Il est nécessaire de valider deux fois avant de pouvoir réaliser une sauvegarde ; créer un billet est situé sous "Créer du Contenu" alors que éditer un billet est sous "gérer un contenu".

Drupal est codé avec les pieds

Oui, d'abord, hé les mecs de Drupal vous connaissez les classes, les objets, les héritages ? Les passages de versions cassent les gabarits ; les difficultés de conformité entre deux versions sont beaucoup plus compliqués qu'avec n'importe quel autre framework.

Drupal ne respecte pas les principes du libre

Drupal est open source mais Dries Buytaert vient de mettre en ligne la nouvelle stratégie marketing de marque de son produit. Jacques Mattheij et Vladimir Slepnev ont bien eu raison de lancer ce site http://www.drupalsucks.com/, sans respecter la politique officielle qui demandait qu'il demande une autorisation.

Conclusion

Drupal ne sent pas bon des pieds pour Mariya Lysenkova. Elle est un peu dure avec un CMS qui reste bien pratique pour des personnes qui ne sont pas très portées sur le développement. Néanmoins, si certains rappellent les avantages de la taxonomie et autres, personnes ne reveint sur la qualité du code est la gestion un peu limite des gabarits.

Elle recommande, comme alternative :

Drupal oui, mais pour des petits sites.

Lire Drupal Sucks ou “Drupal Sucks” Followup: Drupal Alternatives par Mariya Lysenkova.