Ars Industrialis : pour une économie de la contribution

Demain se tiendra une réunion organisée par l'association Ars Industrialis. Elle aura pour sujet l'économie de la contribution. Bernard évoque souvent dans ses argumentaires les principes économiques et l'essoufflement du capitalisme.

L’économie de la contribution se caractérise principalement par trois traits :

  • les acteurs économiques n’y sont plus séparés en producteurs d’un côté et consommateurs de l’autre,
  • la valeur produite par les contributeurs n’y est pas intégralement monétarisable – elle constitue une externalité positive,
  • c’est une économie des existences (productrice de savoir vivre) autant qu’une économie des subsistances.

Enchaînant sur les travaux que nous avons synthétisés dans Pour en finir avec la mécroissance. Quelques réflexions d’Ars Industrialis, cette séance examinera les possibilités de valorisation des externalités positives par la voie fiscale avec Jean-Marie Monnier et Carlo Vercelone, poursuivra les analyses macro-économiques avancées au cours de séances précédentes avec Franck Cormerais et Bernard Stiegler, et accueillera Michel Deguy pour un débat sur la critique de l’économie politique.

Samedi 5 décembre 2009 de 13h30 à 17h30 - salle Jean Dame - 17, rue Léopod Bellan - Paris 2° (métro Sentier, ligne 3).

Lire Pour une économie de la contribution.