Drupal mis en cause pour le projet france.fr

Article à propos du sombre projet france.fr, dont on peine à trouver sa justification. Laurent Calixte propose un historique de ce projet qui semble être parti du mauvais pied.

Suite à un appel d'offre manqué, c'est une petite société qui a eu à charge de développer cette vitrine sur notre beau pays. Malheureusement, le CMS Drupal fait les frais des mauvais choix réalisés en amont : France.fr change d'hébergeur web et choisit Typhon

Le CMS (Content management system) est un outil servant à créer des sites internet. Oui, mais voilà: Drupal est un CMS open-source (logiciel libre), qui ne bénéficie pas de la garantie d'une société clairement identifiée, et qui peut inclure énormément de modules indépendants qui doivent pouvoir dialoguer parfaitement sous peine de bugs à répétition.

Comme vous pouvez le lire, c'est même le logiciel libre qui s'en prend plein la face. Les logiciels propriétaires seraient évidemment plus performants, c'est bien connu.

Notons donc un manque flagrant de la France en terme de formation. Dans ce cas nous voyons un journaliste écrivant des conclusions hâtives sur une sujet qu'il connait mal et un déficit de développeurs Open Source afin de coder des sites en Drupal ou autres CMS capables de remplir la mission demandée : Recruter des développeurs, ce qui a changé.

Si je devais retenir une caractéristique de notre pays, c’est que le développeur est une espèce rare en voie de disparition. La formation en France ne pousse pas forcément les jeunes diplômés vers les structures en croissance et les startups. La voie royale pour le jeune développeur est la société de service informatique (SSII).

Il faut encore le répéter mais il n'y a pas de mauvais outils. Seb Magniant parle de quinquennat au bord du "naufrage digital" ? et Arnaud Dassier de Président low tech.