Je suis libre

Le monde globalisé demande adaptabilité et mobilité ; encore une fois, je bouge. Je quitte le monde de l'agence, je quitte Paris pour des raisons sentimentales (il y a, en effet, plus important que le travail).

A partir de septembre, je redeviendrai un provincial, je changerai de régionalité pour devenir Normand en habitant la ville de Rouen.

Actuellement, je suis responsable d'un pôle intégration dans une agence spécialisée dans les réseaux sociaux. L'expérience a été plus qu'enrichissante dans la mesure où j'ai pu mettre en place en 2 ans un processus de travail en équipe avec la réalisation d'un framework HTML/CSS maison et la mise en place de règles de code communes.

Cette bonne base en place, notre petite équipe s'est offert le luxe de pouvoir progresser en douceur tout en produisant un code propre. Je ne suis pas peu fier de moi quand j'observe la manière dont j'ai pu accompagner l'évolution de mes deux acolytes. Je les avais préalablement sélectionné, certes, pourtant je constate que leur niveau actuel leur permet de prétendre, avec assurance, à des postes de développeurs front-end confirmés.

Au programme, il y a eu de la culture et de l'histoire du web, des principes d'organisation personnel et collectif, ainsi que d'autres principes techniques dans la manière de nommer ses classes, de ranger ses CSS, de déclarer des variables avec LESS, de modulariser son code... mais surtout et avant toute chose une rigueur de travail dans laquelle la veille constitue un élément moteur de la progression personnelle et de la relation avec les autres membres des projets.

En septembre, je vais me laisser du temps, du temps pour garder un équilibre entre mes proches et une activité salariée, du temps pour faire des rencontres et me laisser entrainer dans des aventures bonnes ou mauvaises ; du moment qu'on arrive à se marrer un peu et à retomber sur ses pieds.

Dans tout ça, j'aimerais continuer cette démarche de formation au monde de la connaissance et à la maîtrise des techniques du web. Donner de l'autonomie et ouvrir des perspectives. Favoriser le partage. Militer pour les standards ouverts. Transmettre.

Je me fixe comme objectif d'arrêter de faire uniquement de l'exécutif, stopper la vision linéaire des choses, et de ruiner ma vie pour des projets insipides pour lesquels je n'aurai comme seul récompense qu'une série d'évomalies. Le principe consistera à équilibrer son temps afin d'y intégrer le temps nécessaire à l'épanouissement personnel, aborder les choses simplement, aller à l'essentiel, apporter du sens.

Si vous avez envie de parler de la manière de bien faire le web, de faire une virée à Rouen, d'organiser un festival de reggae, de monter un projet éducatif sur la faune et la flore du lac de Paladru autour de l'an 1000, de découvrir mon projet de lieu créatif et festif basé sur une logique documentaire orientée web... En septembre...

Je suis libre.