Vaincre la division du travail

Faire le tour de l'histoire de l'économie et des critiques de son fonctionnement en partant du néolithique jusqu'à nos sociétés modernes pour devoir accepter une chose : la division du travail est essentielle mais elle doit être ménager pour établir des rapports sociaux justes.

Le lâcher prise

L'inscription dans le processus établi de notre tissus industriel français demande de respecter la continuité des rapports sociaux préexistants. Il n'est pas déjà évident de dénoncer le ridicule de la situation du déroulement d'un projet web ; il est encore moins évident de mettre en place une pratique idéalisée.

Le changement demande du temps, des essais, des discussions et beaucoup de patience, mais pas seulement. Ce qui vous fatigue et vous exaspère, se situe pour beaucoup dans l'inscription dans un circuit de reconnaissance sociale duquel vous ne voulez ou ne pouvez pas sortir.

Pour changer, il convient déjà d'essayer de quitter ce cercle vicieux pour en rejoindre un plus vertueux.

Nos régions ont du talent

À Rouen, quelques développeurs se retrouvent chaque mois autour des apéros web. Nous discutons d'organiser des ateliers et de consacrer du temps pour des projets sur la ville.

A l'automne, nous irons nous installer dans de nouveaux lieux situés sur la rive gauche de la Seine. Une ancienne caserne qui, après dix ans de travaux, a été complétement rénovée pour accueillir les entreprises du secteur du numérique. Une cantine numérique sera à disposition, nous pourrons certainement recueillir pour de grands messes électroniques.

Si on cumule les relations qui sont en train de se créer sur la ville et les contacts que nous pourrons avoir au quotidien dans ce nouveau lieu de travail. Nous pouvons espérer l'émergence d'un vivier créatif des plus agréable.

Promouvoir le partage

Il faut admettre que si on veut mettre en place des processus s'inspirant du manifeste agile, il faut au préalable réfléchir au rôle de chacun et à la manière dont on communique.

S'il n'est heureusement pas possible d'entrevoir comment les choses vont évoluer. On peut, néanmoins, espérer que l'existence de cet environnement va permettre de pouvoir s'essayer à différents types d'organisations.

En profitant de toutes ces externalités et en pratiquant le partage, nous réussirons peut être à créer un cadre de vie plutôt sympa.