Cours IUT - instancier un Tumblr

Le deuxième cours s'est penché sur la réalisation d'un blog sur Tumblr. L'objectif étant de découvrir ce service et d'analyser les types de contenu qu'il propose.

Exercice 1 : Découverte

Pendant une dizaine de minutes, les élèves doivent parcourir plusieurs sites de la plateforme pour voir comment il est utilisé par ses différents acteurs.

Si cette étape permet de faire un peu de découverte, j'ai été un peu déçu par la capacité des élèves à noter les principes stratégiques. Pour moi, ils auraient dû essayer de voir quelques partis pris pour savoir comment valoriser leur contenu, mais la suite m'a montrer ce principe ne leur est pas familié. Si une petite partie d'entre eux est intéressé par le web, la passion n'est pas ce qui les caractérise.

L'exercice reste néamoins important au niveau de la démarche ; pour qu'ils apprennent à ne pas se jeter trop vite dans le code.

Exercice 2 : réalisation d'un corpus documentaire

Suite à cette petite découverte. J'ai pris un petit quart d'heure pour leur expliquer comment fonctionne le service. Le principe du mur de publication et ses différents types de contenu, ses paramètres, etc…

Dans Tumblr, il est possible de publier des contenus en fonction de leur type : billet, citation, image, vidéo,… Pour que le concept (primordial) de type de contenu rentre bien chez les élèves (c'est-à-dire que la forme, le fond et la structure sur le web sont liés), je leur ai demandé de trouver un thème pour la réalisation d'un blog et de chercher sur le web les types de contenus pour éditer leur site.

Cet exercice consiste à comprendre que la réflexion sur le contenu qu'on veut publier passe avant la réalisation graphique ou fonctionnelle qu'on espère avoir. Ainsi, les élèves doivent d'un côté rédiger une fiche de définition avec leur différents paramètres, plus leurs mots clefs de recherche, et d'un autre côté collecter des données qu'ils devront ranger et renommer dans des répertoires.

C'est aussi une manière de les mettre dans la peau d'un rédacteur web ou d'un community manager.

Exercice 3 : intégration et étude du code

Une fois la définition du site et le corpus établis ; il est temps d'intégrer tout cela au site pour obtenir le résultat le plus propre et le plus cohérent possible.

Avant de commencer, je leur présente la fonctionnalité d'édition du code source du thème que propose Tumblr. Cette présentation est un moyen de les familiariser avec un premier moteur de template ; une manière d'enlever certaines peurs ou appréhensions que certains pouvaient avoir en voyant toutes ces couleurs et bouts de codes inconnus.

Une fois l'intégration finie, je leur demande de me trouver certains éléments du code ; de trouver où il est possible de changer l'aspect de la citation par exemple. Et je leur propose, ensuite, de me rendre ce fichier de templating en commentant chaque grande zone définies dans le code.

Conclusion

L'exercice est plutôt sympa, car avec Tumblr on peut aborder les principes de configuration et de templating ; c'est-à-dire un point de vue intégrateur/r"dacteur de contenu ; sans avoir à installer une grosse machine. Les élèves partent tous de la même base.

La réalisation d'un site est largement possible en 3 heures. On a même eu l'occasion de faire un petit tour sur la plateforme de wordpress pour comparer les 2 services.

Pour moi, l'essentiel tenait dans la réalisation du corpus doccumentaire. J'ai insisté sur la rédaction de ces paramètres dans un fichier au format txt. Je ne sais pas s'il vont garder la pratique, mais j'ai insisté plusieurs fois pour dire que sans ce type d'informations, on ne pouvait pas commencer à intégrer un site (un blog dans notre cas.).