Qu'on scrute

« La déconstruction est un "texte suspendu". Elle ne cherche pas les fondations des parties visibles de l'édifice. Elle s'attaque aux causes qui mènent de l'origine à la fin de façon linéaire, et ceci car elle considère que les deux cohabitent en permanence. Son travail consiste en une lecture de la fin vers l'origine et vice-versa. Ce mouvement de va et vient de la lecture devient une philosophie à l'oeuvre, un travail d'écriture qui poursuit la lecture.
La déconstruction est une critique non pas négative mais productive. "La déconstruction est inventive ou elle n'est pas... sa démarche engage une affirmation." Elle veut inventer l'impossible. »

Projet conçu pour une réunion du réseaux BD4D à Toronto, konstrukt [de-struckt] s'inspire des pensées du philosophe Jacques Derrida pour la réalisation de cet essai graphique en flash.

Ce travail est le fruit d'une collaboration de deux studios de conception visuelle numérique q5studios et velocitystudio.