Cours IUT - Cerner les métiers du web et savoir ce qu'est un CMS

Pour le premier cours, j'ai décidé de casser un peu l'espace de travail en proposant aux éléves du travail de groupe. Mon objectif a été de leur permettre d'avoir une vision des différents métiers et d'essayer de savoir ce qu'on pouvait entendre par le mot CMS.

Introduction

Quelques semaines avant ma première intervention, on m'a donné l'intitulé de mon cours : CMS et E-commerce. Je me demandais bien comment aborder ce vaste sujet qui peut être un peu fourre tout. Au milieu d'un couloir, j'ai pu croiser la personne chargée du même cours l'année précédente ; en quelques mots elle m'a dit qu'elle avait fait installer un Wordpress et un Prestashop.

Je comprenais que l'objectif de la formation était que les élèves puissent savoir utiliser ce qu'on appelle un système de gestion de contenu (au sens large) pour éditer un petit site de type blog et mettre en place une boutique E-commerce. Un peu à la manière des lignes sur un CV.

Étant donnée ma grande exprience du métier, soit je pratiquais la même logique et je limitais leur maîtrise à 2 outils très spécifiques, soit je leur donnais des connaissance plus large de maîtrise de ces outils afin de pouvoir intégrer une équipe de développement.

Le problème est que former des éléves à WordPress et Prestashop est complétement improductif. Car cela ne leur donne aucune plus value sur le "marché" de l'emploi. Avec des pauvres connaissances, ils seront en concurrence directe avec des centaines de développeurs qui maîtrisent le sujet bien mieux qu'eux, d'une part ; et d'autre part, cela peut leur fermer des portes pour postuler à des postes dans des structures qui ne pratiquent pas ces CMS ou même les CMS tout cours.

Les objectifs

  1. Atelier 1 : lister les métiers du web
  2. Atelier 2 : dessiner un diagramme de l'organisation d'une agence
  3. Atelier 3 : dessiner un processus de déroulement projet web
  4. Atelier 4 : comparatif de CMS (recherche web) / définir les critères qui permettent de définir un CMS ?

Atelier 1

L'atelier 1 est un travail en groupe de 4 ou 5. Les élèves doivent d'abord lister les métiers qui peuvent exister dans une agence de 20 personnes.

On demande à chaque groupe de donner leur propositions pour les noter au tableau. Avec des informations, on met des chiffres à côté de chacun des métiers pour montrer de quels métiers on a besoin dans une structure de 1 à 3 personne / 3 à 10 personnes / 10 à 25 personnes.

On indique ainsi que les métiers essentiels du web ne sont pas directeur financier, directeur artistique ou chef de projets mais au choix graphiste, intégrateur ou développeur. En insistant bien pour dire que celui qui est indispensable pour un projet réussi c'est l'intégrateur car c'est vraiment le meilleur, tout le monde le sait (là tu soulignes qu'on défend toujours les siens).

Atelier 2

Comme pour le premier atelier, les élèves doivent travailler en groupe avec du papier et un stylo. Là, il faut les faire dessiner pour les sortir de cette machine devant laquelle ils passent toute la semaine.

Faites moi un diagramme relationnel entre les différents métiers listés au tableau. Cet excercice permet de mesurer leur vision du monde du travail, de casser une vision qui peut être parfois trop pyramidale et de leur montrer le chemin d'une structure plus applatie de type "Agile".

J'ai eu un peu de tout comme diagramme, des choses très structurées, d'autres très étirées. Ce qui est constant c'est que les développeurs, les graphistes ou les graphistes sont aussi nombreux que les comptables, c'est-à-dire 1 (une case dans le diagramme). Pour une société de 20 personnes, on a donc 1 seul développeur, ça fait peu de matière productive.

Sur les 2 classes, j'ai eu 1 seul graphe un peu original qui utilisait des boules avec les différents pôles et des flèches pour les relier. Bien entendu avec ce système on avait un chef de projets et un intégrateur qui se baladaient tout seul au milieu de tout ça.

Atelier 3

Encore plus dur, il fallait me dessiner un processus de déroulement d'un projet web. Le principe étant d'indiquer des étapes de projet et de placer les métiers selon ces étapes.

Encore une fois, on a eu des choses assez diverses et très en relation avec ce qu'on a aujourd'hui dans les agences.

Sans pouvoir leur évoquer une plétore de processus d'organisation possible, cet exercice permet de pointer le besoin de faire intervenir les métiers dit "techniques" au niveau de la phase de conception. Éviter de penser que le dévelopeur n'a qu'une fonction d'exécutant.

Atelier 4

Pour finir, je leur ai demandé de chercher des CMS sur le web, de m'en faire un tableau et d'essayer de me rédiger une petite défintion du mot CMS.

Le premier objectif est de comprendre ce qu'est l'Open Source et pourquoi certains systèmes ont pris le monopole de certains marchés. Le second objectif est de leur montrer que l'usage d'un mot peut avoir des significations différentes en fonction des personnes à qui ils parlent et que parfois certains mots sont utilisés à mauvais escient.

Ainsi, ils peuvent faire une différence entre un moteur de blog (WordPress), un CMS (Drupal) et une boutique E-commerce (Prestashop).

Conclusion

Ces exercices sous forme d'ateliers de groupe sont très instructifs pour le professeur qui peut, à partir d'un premier dialogue, estimer le type d'élève auxquels il a affaire.

Ensuite, les ateliers permettent d'obliger les élèves à se représenter visuellement dans une structure d'entreprise ou dans une équipe. C'est pour moi essentiel pour qu'ils puissent se positionner lors de leur recherche de stages.

De plus, on le verra par la suite, cela va me permettre de scénariser les exercices des cours suivants en leur donnant des rôles précis : rédacteur, graphiste, intégrateur, sysadmin…