Tomorrow ferme son service Bloom

Tomorrow avait lancé un service nommé Bloom. Dès 2016, ils avaient dans l’idée que les questions de climat allaient être centrales pour les organisations.

We’re shutting down our self-service carbon accounting software Bloom before we properly launched.

Nous sommes en 2021, il pourrait sembler que le sujet est encore plus d’actualité. D’ailleurs les choses marchaient plutôt pas mal pour Bloom, avec un grand nombre de clients et d‘investisseurs.

Mais pourtant ils ferment leur service, pourquoi ?

We also saw that organisations who did not have a genuine interest in reducing their carbon footprint

En réalité, les organisations qui n’ont pas de réel intérêt à réduire leur empreinte carbone. Quand c’est le cas, c‘est en raison de pressions externes.

Tomorrow a aussi observé que la plupart des entreprises qui ont annoncé publiquement leurs objectifs de neutralité carbone en 2030 n’ont pas encore mesuré leur empreinte carbone, car la plupart des promesses de neutralité carbone sont réalisables en utilisant des compensations carbone.
Donc pourquoi se fatiguer ?

Ils ont découvert que la plupart des entreprises n’avaient même pas le moindre début de feuille de calcul ; autrement dit le point de départ de tout bilan.

Ce qui les attriste le plus c’est que les objectifs de neutralité carbone se transforment en une course à la compensation carbone et détournent les entreprises d’une véritable réduction des émissions.

Si Bloom n’est plus c’est parce que dans notre économie de marché, il n‘y a pas de marché pour les entreprises qui mettent en place des méthodologies axées sur le long terme.

Tomorrow demande, d’ailleurs, un cadre législatif obligeant les acteurs à communiquer de manière fréquente sur leurs efforts sur le sujet.

En effet, on attend de la puissance publique qu’elle régule les échanges économiques, afin d’éviter des prédateurs de prendre toujours la plus grosse et la plus belle part du gâteau.

Or, avec les lobbies, la main mise sur les médias… un ensemble de chose est faite pour que la puissance publique soit… impuissante.

A l’image de l’aventure Bloom, il n’y aura pas baisse des émissions et une transformation de l’économie, sans action de la puissance publique pour protéger et développer les savoir-faire humains dans la sobriété, la dénumérisation…

…un usage de la technique pour ce qu’elle nous apporte et non ce qu’elle nous rapporte.

Lire (Closing the Bloom chapter)[https://www.tmrow.com/blog/closing-down-the-bloom-chapter/].