2017, les CMS sont morts

Désolé de commencer l’année par une rubrique nécrologique, ce titre n’est pas de moi ; il vient d’un article publié il y a déjà 1 an et demi : The CMS is dead. Long live Hugo, Wercker, Prose.io and CloudFront .

L‘année dernière a été l’occasion de me pencher encore plus en profondeur sur le phénomène des sites statiques et j’ai pu découvrir les nombreuses avantages que cela peut procurer.

La base de données est une plaie

Que ce soit à configurer sur sa machine pour les tests ou pour la gestion de la configuration d’une interface en ligne, la base de données est devenue un frein au développement et aux itérations rapides.

J’ai en ce début d’année nettoyé ma machine en supprimant des bases de données de sites en développement sur lesquels je n’intervenais plus. Résultat : quelques Go de gagné sur mon disque.

Durant mes cours à l’IUT, j’ai continué à enseigné les générateurs de site statique à mes étudiants et aucune élément ne m’a limité dans les possibilités de Jekyll pour les inciter à l’utilisation d’un CMS.

Les sites statiques sont le présent

Je réalise de petits sites Jekyll avec certains clients afin de tester des workflows éditoriaux. Je navigue encore sur certains sujets car tous les service ne sont pas mûrs, mais à chaque fois les clients sont ravis.

Les sites sont en production, fonctionnent et sont édités régulièrement par mes clients. L’avantage de leur côté, c’est que leur site est ultra rapide et très bien référencé. De mon côté, je n’ai que très peu de maintenance technique et je n’engage jamais de frais pour la gestion des sites.

2017, encore plus loin

Je maitrise désormais les gestionnaires de site statique en terme de gestion de projet et de développement.

En 2017, je cherche des occasions d’aller encore plus loin en intégrant d’autres types de contenu : des produits e-commerce, des magazines…

J’aimerais pouvoir exporter des contenus vers différentes interfaces de publication et en optimiser la lisibilité.

Et pourquoi, si cela se présente, afficher du contenu statique à partir de différents CMS (Drupal, Wordpress).